L'ULIS à l'école

 

 

Le mot de la Représentante des élèves à besoins éducatifs particuliers – ASH

 

 

 

 

« Tous les enfants, sans aucune distinction, sont capables d’apprendre et de progresser : ce principe d’une école inclusive qui ne stigmatise pas les difficultés mais accompagne tous les élèves dans leur parcours scolaire doit concerner l’ensemble des acteurs pédagogiques. » Notre établissement prend en compte les particularités de tous nos élèves y compris ceux qui nous déroutent ou nous questionnent. Nous proposons, à Saint Jean-Baptiste de la Salle, un suivi personnalisé aux élèves à besoin éducatif particulier (BEP) et ceci durant l’ensemble de la scolarité, Des rendez-vous réguliers sont proposés aux collégiens pour rester au plus près de leurs besoins et leur permettre de progresser. Notre équipe pédagogique est sensibilisée aux différents troubles de l’apprentissage et peut s’appuyer sur les personnes ressources de l’établissement, ainsi que sur la proximité avec les AESH. Accueillir les élèves à besoin éducatif est une richesse pour tous (équipe éducatif, personnel OGEC, élèves). En effet, s’accepter, s’écouter tel que l’on est nous enrichit tous.

 « Se réunir est un début, Rester ensemble est un progrès, Travailler ensemble est la réussite. » Henry Ford

Isabelle Comte-Morel (responsable BEP-ASH)


 

Depuis le mois de novembre 2020, les élèves du dispositif Ulis école ont suivi le Vendée Globe.

 

Mais c’est quoi ?

C’est une course de bateaux en solitaire autour du monde. Le gagnant est celui qui prend le moins de temps pour faire le tour du pôle Sud. Cette course a lieu tous les 4 ans. Le port des Sables d’Olonne est le point de départ.

 

Qu’est-ce que vous retenez ?

Louis Burton a commis un faux départ en passant la ligne d’arrivée avant le signal.

 

Quelques jours après, Jerémie Beyou a dû retourner aux Sables d’Olonne pour réparer son bateau. Il est reparti avec plusieurs jours de retard.

 

Clarisse Cremer s’est brûlé avec son thé.

 

Le bateau de Kévin Escoffier a coulé. Trois skippers se sont déroutés pour aller le secourir : Yannick Bestaven, Boris Hermann et Jean Le Cam. Pour les remercier de leur aide, le comité de course leur a donné des heures de bonus.

Charlie Dalin est arrivé le premier mais Yannick Bestaven, arrivé deuxième, est le gagnant grâce à ses heures de bonification.

 

Comment avez-vous suivi le Vendée Globe ?

Pour suivre les bateaux, nous avons regardé régulièrement la carte interactive sur le site de Vendée Globe.

Ce projet nous a aussi permis de travailler sur le vocabulaire des bateaux et de la mer, de découvrir d’autres pays et comment les enfants de ces pays vont à l’école.

Nous poursuivons ce travail avec la lecture du livre « Le tour du monde en 80 jours » de Jules Verne.

 

Avez-vous aimé ce projet ?

La plupart des élèves ont aimé ce projet autour de la mer. Mais certains n’ont pas été intéressés.

 

Quoi de neuf ?

Nous vous convions avec joie à la messe de rentrée le vendredi 23/09 à 18H, à la Collégiale Saint-Martin.